C&C Ostéopathes
Ostéopathes à Lyon 8

SADAM et ostéopathie


18 vues

Le SADAM, ou Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur, est un trouble qui affecte les articulations de la mâchoire (ATM) et les muscles masticateurs, entraînant douleurs et dysfonctionnements variés. Il est souvent associé au bruxisme ou aux malocclusions dentaires.

Les patients peuvent ressentir des douleurs à la mâchoire, entendre des craquements, éprouver des difficultés à ouvrir ou fermer la bouche, et présenter des symptômes associés tels que maux de tête et vertiges.

Anatomie du SADAM

L’articulation temporo-mandibulaire, ou ATM, comprend un disque articulaire (ménisque) situé entre la tête de la mandibule (condyle mandibulaire) et la fosse condylienne de l’os temporal. Ce disque facilite les mouvements de la mâchoire (ouverture, la fermeture, la prognation et la diduction).

Les muscles manducateurs et masticateurs jouent un rôle crucial dans ces mouvements. Le masséter et le temporal sont les principaux muscles responsables de la fermeture de la mâchoire. Les muscles ptérygoïdiens latéral et médial, permettent les mouvements de diduction et de prognation.

Ces muscles travaillent en coordination avec les ATM pour assurer la mastication, la parole et la déglutition. Un dysfonctionnement ou un déséquilibre dans ces structures peut entraîner des douleurs, des craquements et des difficultés de mouvement, caractéristiques du SADAM.

Camille tejada osteopathe lyon 8 ORL douleur dos cervicales orthodontie

Les symptômes du SADAM

  • Douleurs à la mâchoire : Douleur persistante ou intermittente dans la région des ATM, souvent aggravée par le mouvement de la mâchoire.
  • Craquements ou crépitements articulaires : Bruits audibles ou sensations de frottement, de craquement ou de crépitement lors de l'ouverture ou de la fermeture de la bouche.
  • Difficultés à ouvrir ou fermer la bouche : Sensation de blocage ou de limitation des mouvements de la mâchoire, pouvant aller jusqu'à l'impossibilité de réaliser une ouverture complète ou une fermeture normale.
  • Douleurs auriculaires (aux oreilles) : Douleurs ressenties dans l'oreille, souvent associées à des troubles de l’ATM.
  • Douleurs faciales et céphalées : Douleurs localisées au visage, aux tempes ou à la région frontale, souvent accompagnées de maux de tête persistants, pouvant irradier vers le cou et les épaules.
  • Acouphènes (bourdonnements d'oreilles) : Bourdonnements, sifflements ou bruits similaires, souvent perçus en association avec les troubles de l'ATM.
  • Vertiges : Impression de déséquilibre ou de rotation de l'environnement autour de soi.

Comment s’installe un SADAM ?

Camille tejada osteo lyon 8 troubles ATM claquement dents orthodontie SADAM

Le SADAM peut apparaitre de façon transitoire, au gré des épisode du quotidien, et se résout en général tout seul lorsque la période de vie ralentit. Ce sont des symptômes en localisés et dûs par exemple à du bruxisme passager, une période stressante dans un contexte psychologique difficile.

En dehors de ces cas isolés, on peut distinguer les origines traumatiques d’un SADAM avec des chocs et blessures directs au niveau de la mâchoire ou du crâne et de l’oreille.

Les traitements dentaires intensifs, nécessitant une position prolongée de la bouche ouverte chez le dentiste, se révèlent souvent être à l’origine de douleurs localisées au niveau de l’ATM.

Ces différentes manipulations vont engendrer un stress mécanique localisée sur l’articulation dû au maintien de la position pour la réalisation des soins dentaires, qui met en tension les muscles responsables de l’ouverture et de la fermeture buccale, les muscles de la base du crâne avec l’extension cervicale prolongée. Cette fatigue musculaire globale peut favoriser une inflammation et une sensibilisation accrue de la zone travaillée, favorisant ainsi l’apparition des symptômes et douleurs du SADAM (craquement, claquement, bruxisme…).

Chez l’adulte et le senior, il est commun de retrouver des douleurs et dysfonctionnements de la mâchoire sur une dentition incomplète, ce qui force à mastiquer uniquement d’un côté de la mâchoire et engendre des asymétries globales de la tension des muscles de la mâchoire.

Camille tejada osteopathe lyon 8 adulte enfant orthodontie SADAM

Malocclusion dentaire et orthodontie

La malocclusion dentaire se définit comme à un mauvais alignement des dents et des mâchoires lors de la fermeture de la bouche. Elle inclut divers types de positions incorrectes des dents et des mâchoires par rapport à une occlusion idéale.

On parle par exemple de surplomb, de béance ou de classes d’angle :

  • Classe I : Relation occlusale idéale ou normale, où les dents supérieures chevauchent légèrement les dents inférieures. 
  • Classe II : Les dents supérieures sont en avant par rapport aux dents inférieures, on parle de rétrognathie mandibulaire.
  • Classe III : Les dents inférieures sont en avant par rapport aux dents supérieures, on parle de prognathie mandibulaire.
Camille tejada osteo lyon 8 douleur ATM ORL machoire orthodontie

Ces malocclusions peuvent être à des anomalies de croissance des mâchoires, des habitudes de succion prolongées ou de succion de mauvais qualité chez l’enfant, la présence d’un frein de langue, des pertes prématurées de dents de lait ou définitives, des blessures traumatiques ou des maladies bucco-dentaires.

Les traitements orthodontiques, chez l'enfant ou chez l'adulte, visent à corriger ces troubles de la malocclusion dentaire.
Ils incluent l'utilisation d'appareils tels que des bagues, des écarteurs palatins ou d'autres dispositifs. En appliquant des forces douces et progressives pour déplacer les dents vers une position correcte, ils améliorent ainsi l'alignement dentaire et favorisant une occlusion fonctionnelle et esthétique.

La malléabilité du corps de l'enfant permet d'effectuer ces corrections sur une période de traitement prolongée tout en minimisant l'impact des douleurs et donc des symptômes. Il est rare que les enfants souffrent de troubles de la mâchoire, à l'exception des douleurs dentaires habituelles pouvant survenir lors des visites chez l'orthodontiste pour ajuster les bagues.

 

En revanche, chez l’adulte, les mouvements et les modifications de la denture et de la mâchoire peuvent engendrer plus de stress et d’inflammation localisée. Que ce soit avec des bagues traditionnelles ou des gouttières Invisalign, les traitements dentaires prolongés visant à modifier la position des dents peuvent temporairement perturber l'occlusion normale, influençant ainsi le fonctionnement des articulations temporo-mandibulaires (ATM).

Quand consulter mon ostéopathe ?

Une consultation au cabinet d’ostéopathie sur le début des symptômes tels que la douleur, le claquement ou les maux de têtes permet de trouver rapidement la cause et de la traiter. Que l’origine soit traumatique, posturale, ou liée à une période de vie stressante et intense, les techniques de votre ostéopathe permettent de travailler directement sur les muscles responsables des mouvements de votre mâchoire et donc à l’origine des douleurs.

Dans le cadre d’un SADAM apparu consécutivement à un traitement dentaire (orthodontique ou non) chez l’adulte, votre ostéopathe peut vous accompagner au cours de votre traitement de soin et de correction. L'objectif est de vous apporter un confort face à des douleurs qui peuvent se révéler intenses et parfois handicapantes dans votre quotidien.

Camille Tejada
Ostéopathe spécialisée en ORL
Lyon 8

camille tejada osteopathe Lyon

Articles similaires

Derniers articles

Vaginisme et ostéopathie

15 Juil 2024
3 min.

Le vaginisme est décrit comme des spasmes involontaires, récurrents ou persistants, des muscles du plancher pelvien et du périnée qui entourent le vagin. Les...

Constipation : les conseils de votre ostéopathe

18 Juin 2024
3 min.

La constipation est décrite comme une difficulté persistante à évacuer les selles.
Cela peut se présenter sous différents aspects : diminution de la fréquenc...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |  

Connexion

Doctolib