C&C Ostéopathes
Ostéopathes à Lyon 8

Chirurgie du sein et ostéopathie


13 vues

La chirurgie du sein, pratiquée pour des raisons médicales ou esthétiques, est une intervention qui entraîne des adaptations corporelles à différents niveaux. La découverte d'un cancer du sein, ou voir les changements de son corps après une grossesse, sont des évènements majeurs dans la vie d'une femme.

Ces adaptations touchent la santé corporelle physique et émotionnelle, ainsi que la perception de la femme et de son corps. Elles peuvent aussi influencer des aspects tels que la posture, le sommeil et les activités physiques.

Il existe deux grandes catégories d’interventions pour le sein : chirurgie pour des conditions médicales (tumorectomie, mastectomie, reconstruction mammaire) et la chirurgie esthétique (augmentation ou réduction mammaire, lifting des seins).

Anatomie du sein et conséquences chirurgicales

La situation anatomique des seins les met en lien direct avec la mobilité de l’épaule et du bras.

Ils recouvrent en effet des muscles puissants et essentiels tels que les pectoraux, coiffe des rotateurs et deltoïde, ainsi que les muscles intercostaux. Ces derniers participent à la mobilité de la cage thoracique et à l’aisance respiratoire, en facilitant le rôle des pectoraux et de la coiffe des rotateurs dans la mobilité de l’épaule et du bras.

La synergie musculaire permet d’effectuer des mouvements du quotidien sans y penser tels que se coiffer, se brosser les dents, s’habiller, ou encore attraper et porter un objet.

Après une chirurgie du sein, les cicatrices et les impacts sur les muscles pectoraux (les plus superficiels), peuvent solliciter davantage la coiffe des rotateurs, entraînant des douleurs et une perte de mobilité en conséquence d’une attitude antalgique.

Clement Donnou osteopathe lyon 8 douleur epaule femme homme cancer du sein

Chirurgie pour des raisons médicales

Il existe trois grandes catégories de chirurgie mammaire pour des raisons médicales :

  • Tumorectomie : Retrait d'une tumeur bénigne ou maligne tout en préservant le reste du sein. Utilisée pour les cancers du sein précoces afin de conserver le maximum tissu mammaire sain.
  • Mastectomie : Ablation partielle ou totale du sein, souvent utilisée dans le traitement du cancer du sein
  • Reconstruction mammaire : Recréation du sein après une mastectomie, utilisant des implants ou des tissus autologues (prélevés d'une autre partie, souvent musculaire, du corps de la patiente). 
Clement Donnou osteopathe lyon 8 femme douleur posture muscle chirurgie

Lors de ces interventions, les chirurgiens examinent également les ganglions lymphatiques adjacents pour évaluer la propagation éventuelle du cancer. Les ganglions lymphatiques dans la région du sein comprennent :

  • Ganglions lymphatiques axillaires : Situés dans l'aisselle.
  • Chaîne ganglionnaire pectorale : Située le long du bord inférieur du muscle grand pectoral.
  • Ganglions satellites : Proches du sein lui-même.

Chirurgie pour des raisons esthétiques

  • Augmentation mammaire : utilisation d'implants mammaires ou de la technique de lipofilling pour injecter de la graisse autologue.
  • Réduction mammaire : pour réduire la taille des seins en retirant l'excès de tissu glandulaire, de peau et de graisse, pour améliorer la symétrie et soulager les douleurs dorsales.
  • Lifting des seins (mastopexie) : pour remonter et raffermir les seins affaissés (post-partum) en retirant l'excès de peau et en remodelant les tissus mammaires pour restaurer une apparence plus jeune et plus tonique.
  • Correction de l'asymétrie mammaire.
  • Révision d'implants mammaires.

Les interventions chirurgicales esthétiques du sein visent à modifier l'apparence des seins. 

Elles visent à répondre aux besoins esthétiques et aux préférences individuelles des patientes, en leur permettant d'atteindre une apparence corporelle qui correspond à leurs désirs et à leur estime de soi.

Adhérences chirurgicales

Les adhérences chirurgicales se forment lorsque des tissus cicatriciels se développent entre les structures anatomiques normalement mobiles, telles que les muscles (coiffe de rotateurs, pectoraux), les tendons, les ligaments ou les organes.

Il est fréquent de retrouver la présence d’adhérences chirurgicales après une chirurgie du sein, notamment le traitement et l’ablation de la chaine ganglionnaire, une mastectomie ou une reconstruction mammaire.

Ces adhérences peuvent entraîner plusieurs désagréments et douleurs dans la vie quotidienne des patientes. Sur le plan de mobilité d’abord avec une restriction de l’aisance dans les mouvements du bras et de l’épaule pour les gestes du quotidien (se coiffer, se laver, attraper une tasse dans un placard). A un certain degré, ces adhérences peuvent provoquer des douleurs persistantes, des sensations de tiraillement ou de raideur.

La présence d’adhérences peuvent rendre difficile l’exécution des exercices de rééducation et entraver la récupération et la cicatrisation post-chirurgicale, compromettant ainsi les résultats à long terme sur le bien-être physique et psychique des patientes.

Camille Tejada osteopathe lyon 8 femmes cancer sein douleur epaule

Quand consulter en ostéopathie ?

Avant toute chirurgie esthétique, une consultation chez votre ostéopathe permet de s’assurer que tout le cadre musculaire est symétrique, ce qui permet de limiter les douleurs post-opératoires. En d’autres termes, c’est faire une chirurgie majeure sur un corps totalement détendu et en pleine capacité à être modifié.

En cas de cancer du sein, de présence d’une chaîne ganglionnaire ou d’une tumeur, il est recommandé de consulter d'abord votre médecin et d'obtenir son accord avant de voir un ostéopathe.

Après une chirurgie esthétique ou médicale, une séance chez l'ostéopathe est très bénéfique. Elle peut aider à améliorer la mobilité de l’épaule avant d'entamer la rééducation, à regagner confiance dans les mouvements quotidiens pour retrouver un confort corporel. Votre ostéopathe, en utilisant des techniques douces et adaptées à vos sensations, peut travailler à regagner en souplesse tissulaire, favorisant ainsi une meilleure cicatrisation et récupération.

Cette séance au cabinet d’ostéopathie permet également de prévenir la formation d'adhérences chirurgicales en travaillant dès que possible sur la mobilité, sans recourir à des exercices musculaires actifs. Cela complète le travail effectué avec le kinésithérapeute par la suite.

Camille Tejada
Ostéopathe D.O.
Lyon 8

camille tejada osteopathe Lyon

Articles similaires

Derniers articles

Constipation : les conseils de votre ostéopathe

18 Juin 2024
3 min.

La constipation est décrite comme une difficulté persistante à évacuer les selles.
Cela peut se présenter sous différents aspects : diminution de la fréquenc...

Chirurgie du sein et ostéopathie

27 Mai 2024
3 min.

La chirurgie du sein, pratiquée pour des raisons médicales ou esthétiques, est une intervention qui entraîne des adaptations corporelles à différents niveaux...

Tendinite du tendon d'Achille : les conseils de votre ostéopathe

06 Mai 2024
3 min.

Pierre : Je sais pas si je vais pouvoir courir avec vous les gars ce week-end... 
Paul : Quoi ? T'as encore mal quelque part ??
Jacques : Tu devrais peut-êtr...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |  

Connexion

Doctolib